Au Pays de mon Père

Participation au concours de conception d’un habitat léger de loisir en bois:“Imaginer l’habitat touristique de demain, en Forêts d’Ardenne”.

Pour Norbert-Schultz ‘’le milieu influence les êtres humains’’. Le concept d’ ’’espace existentiel’’, intimement lié au ‘’genius loci’’ est fondamental dans cette perspective, entendu comme « le lieu où se manifestent les relations fondamentales qui existent entre l’homme et le milieu ». Il est présent dans les termes complémentaires d’espace et de caractère. Le caractère du lieu exprime une atmosphère générale. Il est temporel, le lieu change suivant les saisons, les jours,… Lorsque le milieu est signifiant, on se sent ‘’chez soi’’. On sait ce qu’on éprouve dans ce chez nous puisqu’il nous est familier…

C’est sur ce concept que le projet se développe, son intégration dans le milieu est favorisée non seulement par sa forme, simple, fonctionnelle, appropriable et modulable mais aussi et surtout par sa matérialité, Les panneaux de coffrage en douglas réutilisés permettent en effet au HLL de se fondre dans ce paysage caractéristique,  son apparence brute et sauvage ancre l’habitat dans son nouveau territoire.

Outre ses qualités esthétiques ce bardage est aussi très résistant et permet une réutilisation sans le moindre travail d’adaptation, ni aucun traitement. Le jeu des panneaux compose les façades de façon aléatoire et presque ‘’naturelle’’ et amplifie le dialogue entre l’habitat et la nature environnante.

La conception du studio en termes d’habitabilité se concentre sur une optique de modularité, de flexibilité et de fonctionnalité. En ce sens que chaque entité est à la fois un tout et une partie du tout.

Documents

Projet précedent
Projet suivant